Domaine de la Bastide


1250 chemin de la Bastide
84820 VISAN

Le Domaine

Dans le département du Vaucluse, à quelques encablures d’Orange et de Montélimar, le Domaine de la Bastide est situé à Visan dans la région des Grands Villages des Côtes du Rhône méridionaux que l’on nomme l’Enclave des Papes. Pour preuve la légende affirme que le Pape Jean XXII très malade guérit grâce aux bons vins de la région. Pour en disposer à volonté il acheta Visan et les cités voisines.

Le Domaine de la Bastide se trouve sur un site romain. On trouve autour des bâtiments des morceaux d’amphores, de la vaisselle, des monnaies, des briques romaines...

La Bastide est une grande bâtisse ayant appartenue à l’ordre des Templiers qui produisaient ici du vin. Elle conserve l’architecture caractéristique des fermes Templières du XIIème siècle avec une chapelle, un corps de ferme en « U », clos par un important mur d’enceinte percé de meurtrières. A la révolution, la Bastide fut bien entendu nationalisée et achetée par un patriote de Visan.

Elle connu par la suite beaucoup de propriétaires et de vicissitudes jusqu’au jour où elle fût racheté en 1964 par l’un des premiers présidents du syndicat des vignerons des Côtes du Rhône qui céda la propriété aux parents de Vincent Boyer : on n’échappe pas à son destin !

Aujourd’hui Vincent exploite 65 hectares de vignes (125 hectares de vignes au total avec ses oncles et le Domaine St Michel dont 25 hectares en conversion Bio). Le Domaine est composé d’environ 25 parcelles situées dans la plaine de Visan sur des sols caillouteux où la terre argilo calcaire est très dense , sur les collines sableuses de Suze la Rousse couvertes de garrigue et de chênes truffiers, et les coteaux d’argile rouge et de grès de Rochegude.

Le Vigneron

Vincent Boyer est né le 15 juillet 1974 à Amiens dans la Somme. Son père ingénieur agronome a été maintes fois mutés pour ses différents postes dans l’industrie. Son père Bernard est né à Rochegude, village de la Drôme provençale que la famille habite depuis au moins 5 siècles. Sa mère Nicole est originaire de Suze la Rousse où son père, fermier de la dernière marquise du Château avait bâti une belle exploitation agricole. Ce château a défié les siècles et les guerres pour se vouer au véritable seigneur des lieux : le vin, il est devenu l’Université du vin.

Lorsque ses parents en 1988 choisissent de « revenir au pays » pour fonder leur propre domaine, c’est tout naturellement que Vincent se forme à Montpellier, puis à Bordeaux pour décrocher un diplôme d’ingénieur agricole et les seconder sur l’exploitation dès l’âge de 24 ans.

Vincent a pris en main la destinée du domaine de la Bastide depuis le décès de son père, il y a 8 ans. Tous ses oncles sont vignerons et l’entraide familiale lui a été d’un grand secours. Passionné de musique, il pratique l’orgue, donne des concerts et « régale » les oreilles des mélomanes lors des festivals régionaux. L’autre grande passion de Vincent : l’Histoire. 

Vous l’aurez compris Vincent Boyer est un homme cultivé et sensible, attaché à sa terre, à ses racines, exigeant, il souhaite donner le meilleur de lui même pour perpétuer la qualité du vignoble familial : il la démontré en créant la cuvée dont il n’est pas peu fier : « la Gloire de mon Père ».

 

La sélection du producteur